ACTUALITE

Velo : Paris s'adapte aux circulations douces. 01-06-07

Pas toujours facile de contenter les cyclistes. Les uns, plus a l'aise avec les voitures, se plaisent sans les couloirs de bis elargis (boulevard Ornano, boulevard Ney). d'autres, plus proches des pietons, preferent les pistes sur trottoir (boulevard Barbes, boulevard Clichy, boulevard Rochechouart.) Heureusement tous plebisitent les pistes cyclables sur route, qu'elles soient simples (boulevard de la Chapelle, nord de la rue d'Aubervilliers...), en contresens ( rue Riquet et bientot rue Damremont), voire meme (le top du top) bi-directionnelles (rue Jean Cocteau, rue Emile Bollaert, et bientot rue d'Auvervilliers le long des jardins d'Eole).

Il es bien sur necessaire de muliplier les amenagements cyclables, nottament sur les grands axes. Pour les rues en sens unique, il existe unesolution simple, peu couteuse, sansdanger, qui permettrait d'augmenter tres rapidement les itineraires velos :La generalisation des contresens cyclables. Certains sont a l'etude au coeur du Quartier Vert de Montmartre et quelques-uns existent ailleurs a Paris. Ils sont deja nombreux a Lille, Strasbourg. Les sens uniques ont etes crees pour les voitures, et n'ont aucun interet pour les velos. Comme en Belgiques, "reservons" les sens interdits aux voitures ! C'est dans ce pays qu'a ete mis en oeuvre un code de la rue different d'un code de a route inadapte dans les zones urbaines. Esperons que nos futurs deputes sauront faire de meme en France.