democratisation du cyclisme

Generalites sur le Velo - Histoire du Velo - Course a Velo - Les Premiers Grands Champions - Industrie du Velo - Sociologie du velo - Democratisation du Cyclisme - Identite du VeloCyclisme Professionel - Le Cyclotourisme - Cyclisme Feminin - Les Bicyclette pour Enfants


Bicyclettes en serie, ou la ruine des chevaux

Passe le temps de ce que l'on appelait les bicyclettes de luxe, les Gentlemen's bicycles, des engins tres chers et dont peu de privilegies avaient l'exclusivite, comme les Dursley Pedersen (1893), Lea Francis, Beston Humber ou la tres spéciale Golden Sunbeam, qui n'etaient a la portee que de quelques bourses, le moment vint ou les grandes et petites entreprises se misent a produire en masse des bicyclettes standard. Avec la fabrication de bicyclettes d'acier en serie, qui n'en etaient pas moins de grande qualite, les prix baisserent sensiblement. Ainsi, ces machines, entre la fin du XIXe siecle et le premier quart du xxe siecle, se populariserent d'une maniere jusque-la insoupconnable. Le secret d'une telle variete residait essentiellement dans l'adequation de l'industrie aux temps nouveaux. L'entreprise qui se consacrait a la production des bicyclettes etait en general petite ou moyenne, ce qui rendait sa survie plus facile, car les couts salariaux et d'administration etaient moins eleves. Ce nouveau type de locomotion mecanique, heritier direct de la revolution industrielle, devait aussi entrainer d'autres changements importants. Pierre Giffard, apotre francais du velocipédisme, publia en 1899 un livre prophetique intitule La Fin du cheval. Grace a la bicyclette, ou se rejoignent mecanique et biologique, l'homme a cesse d'etre l'un des animaux les plus lents peuplant la surface de la planete, pour se placer parmi les plus rapides. Bien plus, la bicyclette devait influer indirectement sur l'avenir, car les inventions qui cherchaient a ameliorer la pratique du velocipedisme finirent par intervenir d'une facon ou d'une autre dans le developpement des autres moyens de locomotion comme l'automobile ou l'avion. Cette popularisation du cyclisme finit presque par rendre vraie l'amusante remarque du journaliste Baudry de Saunier, qui ecrivait en 1893 ; « Je ne connais que deux raisons admissibles pour qu'un homme sense refuse les delices de la velocipedie ; la pauvrete et les hemorroides. Le recalcitrant qui ne souffre pas du premier de ces malheurs, souffre du second ». Le cyclisme allait se faire de plus en plus populaire, a mesure que l'on avancait dans le xxe siecle. Avec le temps, la bicyclette deviendra accessible aux ouvriers qui la produisent.

avenement de la bicyclette - La democratisation du cyclisme entre 1890 et 1936




Contact | Recommander Velo Paris | Livre d'Or | Annuaire | Forum | Petites Annonces | Acces Rapide | F.A.Q. | Recrutement | Partenaires | Publicité

Signaler un lien mort

Velo Paris : Visite de Paris en velo - Copyright VéloParis 2006

Partenaires : Too-Velo