La Lucha de Clases

Fuir la misiere - le cyclisme flotte - la lucha de clases

La Lucha de Clases, où commença à écrire le célèbre écrivain et penseur Miguel de Unamuno. Celui-ci s'éleva rapidement contre les cyclistes et c'est ainsi que nous pouvons retrouver de manière intermittente dans ses pages divers articles où il s'en prend au cyclisme et, surtout, à ses pratiquants « Les garçons à bicyclette vont par les rues et les chemins de Dieu bousculant à tout va, dit-il dans l'un d'eux et, conseillant à ces cyclistes de ne pas être si impétueux, il ajoute: s'ils agissent ainsi, ce ne sera que justice, car, pour la marche de la société,la vie d'un travailleur vaut autant que celle d'un cycliste. Un cycliste n'a qu'une valeur d'obstacle ».

A peine un mois plus tard, il poursuivait sa diatribe: « Un petit monsieur cycliste a renversé hier une humble servante. Mais qu'est-ce qu'ils s'amusent les enfants de riches avec leurs bicyclettes! Ces rupins n'ont pas une seule bonne idée. Mais quand la mairie interdira-t-elle les bicyclettes? C'est une honte. Pourtant, on consent tout aux petits messieurs bourgeois. Le soir avec leurs cuites, le matin renversant les pauvres ouvriers avec leurs bicyclettes... Ce que vous savez bien ».




Contact | Recommander Velo Paris | Livre d'Or | Annuaire | Forum | Petites Annonces | Acces Rapide | F.A.Q. | Recrutement | Partenaires | Publicité

Signaler un lien mort

Velo Paris : Visite de Paris en velo - Copyright VéloParis 2006

Partenaires : Too-Velo