PEUGEOT

Cyclisme et Publicite - Peugeot - Alcyon - La Bicyclette Sans Nom - La haute couture cycliste

 

Vinrent ensuite les années de splendeur du coureur Coppi, années,de grandes vic­toires et des fortes ventes profitant de cette publicité. En ce temps-là, le rêve des enfants était de posséder l'une de ces machines, ils étaient sensibles à la phrase de promotion du grand Fausto Coppi « Qui a une Bianchi a un trésor ». Un lion marchant fièrement sur une flèche: tel était le symbole que l'orfè­vre et sculpteur de Montbéliard Justin Blazer imagina comme seing des articles en acier que produisaient les usines des frères Peugeot en 1858. Par cet emblème, il s'agissait de refléter la résistance, la légèreté et la rapidité de l'acier Avec cet acier, Peugeot se mit à construire ses premiers vélocipèdes s'adressant aux plus grandes familles bourgeoises. Un an plus tard, les pre­miers modèles ornés du lion s'exhibè­rent à l'Exposition Universelle, où ils remportèrent un tel succès que les frè­res décidèrent d'ouvrir un grand com­merce de vente directe au public.

Le marché mondial de la bicyclette était dominé par les machines anglaises. La Seconde Guerre mondiale eut pour ef­fet une augmentation de la production des bicy­clettes fabriquées par Peugeot, qui fournissait l'armée française. Enfin, en 1927, la section des bicyclettes se sépara de celle des automobiles. Les deux sociétés devinrent autonomes Son histoire a été racontée par Lucien Hilger dans son livre Peugeot et le cy­clisme.

 

Il y parle de ce symbole français et des cyclistes qui ont forgé sa gloire: Hyppolite Aucouturier, Bernard Thévenet, le fameux « Nanar » qui remporta deux Tours de France, et Gilbert Duclos-La­salle, qui brilla beaucoup plus tard sur le Paris-Roubaix.

 

voir aussi : Peugeot Kinder safety




Contact | Recommander Velo Paris | Livre d'Or | Annuaire | Forum | Petites Annonces | Acces Rapide | F.A.Q. | Recrutement | Partenaires | Publicité

Signaler un lien mort

Velo Paris : Visite de Paris en velo - Copyright VéloParis 2006

Partenaires : Too-Velo