Les Effets économiques du cyclisme

Fuir la misiere - le cyclisme flotte - la lucha de clases

Cette revue y mentionnait une etude realisee par un journaliste americain, Bishop, selon lequel les progres du cyclisme allaient mener à la ruine plusieurs industries et branches du commerce. Pour lui, et il citait à ce titre l'Angleterre comme exemple, la proliferation des bicyclettes avait fait baisser la vente de voitures à chevaux et de pianos, comme le nombre de jeunes gens inscrits dans les conservatoires de musique.

De plus, assurait Bishop, cette mode cycliste avait fait diminuer de 200 000 têtes le cheptel de chevaux de Londres, car les gens préféraient monter à bicyclette plutôt qu'à cheval. Même les bijoutiers se plaignaient de la mauvaise influence du nouveau sport: « Ce métier se porte très mal. Rares sont ceux à présent, dans Londres, à acheter des montres en or et en argent, lesquelles sont remplacées par de solides chronomètres (en acier), capables de supporter les accidents propres au cyclisme».




Contact | Recommander Velo Paris | Livre d'Or | Annuaire | Forum | Petites Annonces | Acces Rapide | F.A.Q. | Recrutement | Partenaires | Publicité

Signaler un lien mort

Velo Paris : Visite de Paris en velo - Copyright VéloParis 2006

Partenaires : Too-Velo